— 11/10/2017

Une « traverse de serveurs » sur Prince-Arthur

Une Casa grecque s’inspire des «traverses de chevreuils»…

— 27/08/2016

Dans le vieux

Les plus âgés et les très vieux se souviendront de l’époque…

— 27/07/2016

Place Jacques-Cartier restaurant owners will seek injunction against city Standardized central terrasses

Restaurateurs in Place Jacques-Cartier will seek an…

— 26/07/2016

Déclaration de guerre des restaurateurs de la Place Jacques-Cartier

À six semaines du début des travaux de réaménagement de la…

— 20/07/2016

Présentation détaillée de nos objections

Présentation des objections du Jardin Nelson et des…

— 07/06/2016

Les restaurateurs se batteront en cour

Des restaurateurs promettent de contester en justice le…

— 31/05/2016

Demande de rencontre concernant le réaménagement de la Place Jacques-Cartier

Les restaurateurs se réjouissent de la volonté de la Ville…

— 30/05/2016

Les restaurateurs formulent leur demande au maire Coderre

Dans la lettre déposée au bureau du maire par Jean-Marc…

Artistes en colère

Jan 15, 2016

Jean-Marc Lavoie, Jardin Nelson, Place Jacques-Cartier - réaménagement - Non! monsieur le maire

Restaurateurs, artistes et amuseurs publics de la place Jacques-Cartier fulminent, estimant avoir été mis devant le fait accompli par l'administration Coderre, qui a présenté hier son projet de réaménagement de la place en vue du 375e anniversaire de Montréal.

Artistes en colère

Le nouvel aménagement de la place Jacques-Cartier ne permettra plus les attroupements autour des amuseurs publics. La Ville affirme qu'elle est en négociation avec la Société du Vieux-Port pour leur trouver un espace dans le parc qui longe le fleuve en 2017 lors des célébrations du 375e. Il restera neuf places pour les caricaturistes alors qu'il y en a actuellement 21.

« La hache dans les amuseurs publics, j'ai trouvé ça dégueulasse », a dit Yves Dufresne, caricaturiste sur la place depuis 33 ans. « Et là, on traite les caricaturistes et les exposants comme des poubelles : on dit on va en mettre un là, un autre là, sans avoir la connaissance de la rue, sans savoir comment bouge cette place-là », a-t-il ajouté, déplorant lui aussi le manque de consultation de la Ville

 



Catégories:

Add Pingback

VOS COMMENTAIRES

Posté par Lise Lapointe le
NON! NON! NON! M. le Maire il faut cette idée grotesque et farfelue immédiatement. Merci pour votre attention.



(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)