— 29/05/2016

Don't move our terrasses: Old Montreal restaurant owners to city

“It's going to be difficult for us to cross all the people…

— 28/05/2016

Au tour des restaurateurs de menacer le maire Coderre

Au tour des restaurateurs de menacer le maire Coderre Ils…

— 19/01/2016

Revamp of Place Jacques-Cartier is problematic

- Gazette - Last week, the city of Montreal unveiled its…

— 18/01/2016

Projet de réaménagement de la Place Jacques-Cartier

... vous traitez de manière frivole et sans importance le…

— 16/01/2016

Comment anesthésier une place publique

Vouloir installer en permanence des terrasses en…

— 15/01/2016

Artistes en colère

Restaurateurs, artistes et amuseurs publics de la place…

— 14/01/2016

Commerçants et restaurateurs en colère

«On appréhende notre mort», a confié Joane Mc Dermott, qui…

— 29/07/2015

New plans for Place Jacques-Cartier criticized by restaurants, artists

- Gazette - Local merchants say a plan by the Ville-Marie…

Category List


Archive

Les restaurateurs se batteront en cour

Jun 07, 2016

Les restaurateurs se batteront en cour

 

Des restaurateurs promettent de contester en justice le projet de déplacement de leurs terrasses au centre de la place Jacques-Cartier dès le premier jour des travaux.

 

«Ils devaient nous rappeler pour nous donner nos dimensions de terrasses, on n’a rien reçu, a expliqué Éric Luxemberg, propriétaire du restaurant Saint-Amable. On doit donc attendre le début des travaux pour déposer notre demande d’injonction.»

 

Même s’il ne veut pas «partir en guerre contre le maire Coderre», M. Luxemberg estime que c’est le seul moyen de pouvoir continuer à travailler.

 

«Traverser la rue, avec des plats dans les mains et zig-zaguer entre les touristes, ça va être impossible», a souligné Jean-Marc Lavoie, propriétaire du Jardin Nelson.

 

Les restaurateurs déplorent le fait que le maire leur ait donné «un projet clé en main» sans les consulter. «On lui aurait dit qu’on n’est pas d’accord», a mentionné M. Luxemberg.

 

Le maire de Montréal, Denis Coderre, assure toutefois que «tout le monde s’est parlé» et que la Société de développement commercial (SDC) du Vieux-Montréal appuie le projet.

 

«On met 5 millions de dollars, on va faire des services de qualité, a-t-il expliqué. On veut parler de patrimoine et s'assurer que les façades prennent plus de place. Il va y avoir plus de places pour qu'il y ait plus de monde à l'intérieur et plus de monde sur les terrasses.»

 

Moins d’offres alimentaires
Les restaurateurs s’attendent à une «catastrophe» si le projet attire en effet plus de monde et que les serveurs aient à traverser une foule avec des plats dans les mains.

 

«On n’aura pas le choix de changer nos menus, diminuer l’offre pour les gens sur la terrasse. Si en plus on doit les servir avec des plats de plastique pour des raisons de sécurité, ça va ressembler à un simple "food court" de centre d’achat», a ajouté M. Lavoie.

SOURCE: 

Marie Christine Trottier | Agence QMI | Publié le 7 juin 2016 à 12:06 - Mis à jour le 7 juin 2016 à 21:12 TVA NOUVELLES

 



Mots-clés:
Catégories:

Add Pingback

VOS COMMENTAIRES




(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)